Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon coeur est à la fois tendre et sauvage.
Il n'aime pas les faux semblants, les superficiels, les instables volages, les sournois, les violents.

Quand il apprécie quelqu'un il est déçu par l'indifférence, la négligence, le rejet, il aime la proximité, la simplicité, la reconnaissance, le soutien, la chaleur, les gens un tantinet pot de colle, attentionnés, tendre, sans être à la fois trop envahissants et autoritaires.

Il est déçu quand il donne beaucoup et ne reçoit pas, il a alors appris à se fermer plus, à donner moins, à doser en fonction de l'autre.

Quand il a été blessé, mon coeur s'est durci, la paroi externe s'est gèle comme s'il avait besoin de se créer une barrière auto protectrice contre les agressions extérieures. Il n'était plus comme avant. Bien que retranché dans une bulle, le coeur est toujours là, il est toujours le même, là, caché, à l'abri. Il ne permet plus à quiconque de l'approcher aussi facilement, il a besoin de temps pour se reposer, et lorsqu'il arrive à aimer de nouveau, il a besoin de savoir à quel genre de coeur il a affaire, il a besoin de temps.

Pour le faire fondre, il a juste besoin de la chaleur d'un coeur sincère.

Tag(s) : #amour, #philosophie

Partager cet article

Repost 0