Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le reportage publié dans l'article, nous pouvons constater l'évolution de la société des fourmis qui, autrefois était réduit à un état d'esclavage soumis à l'autorité d'une reine. Une reine pour chaque groupe formée. Les reines se sont battus ensuite contre les autres groupes pour s'accaparer le pouvoir et obtenir ainsi plus d'esclaves. Ne dit on pas "diviser pour mieux régner ?"

1) Les bases de la guerre et la paix Fourmis : les biologistes ont procédé à un marquage, et ont placé une fourmi parmi une fourmilière étrangère. Résultat du test : Elles se croisent sans aucune manifestation d'agressivité. Elles sont libres de circuler d'une fourmilière à une autre.

Les humains : La carte du monde est divisée en plusieurs pays (comme un réseau ou une fourmilière). La plupart d'entre eux craignent ceux qui franchissent la frontière de leur état, la peur étant un sentiment négatif (primitif) qui nous fait régresser au point de faire naître un pire état d'esprit tel que "la haine" (voir l'histoire qui a conduit aux génocides : Hitler et Staline au pouvoir, l'un d'extrême droite, l'autre d'extrême gauche), et bien qu'il y aie autant d'humains quittant le même territoire. Mais ne dit on pas que la peur nait de l'ignorance ? et tel qu'a écrit Georges Lucas, célèbre auteur de star wars : la peur entraîne la haine, la haine mène vers le côté obscur...

2) L'organisation Fourmis : Pour chacun y trouvent son compte, elles ont mis en place une superstructure qui surpasse tout le règne animal : la paix et l'entraide commune sont la règle d'or. Il n'y a pas de dirigeant, g>pas d'anarchie, et il n'y a plus d'esclavages, ni de guerres. Dans cette société hyper organisée et sociale, les fourmis communiquent beaucoup entre elles, se briefant les unes aux autres, elles travaillent uniquement pour le bien être leur société.

Les humains : ils travaillent pour leur société dans lequel règnent des chefs, un par état, (soit au moins 192 en relevant les pays), et payent en plus des impôts, des taxes, etc... Ces chefs appliquent leurs actions politiques en fonction des désirs de la banque qui est reine (voir la troïka). Pour chaque pays, des humains se disputent pour accéder au pouvoir de chef d'état, créant ainsi des divisions (volontaires ou non) par les différents type de politiques dans le pays (musulmans vs juifs, chômeurs vs salariés, salariés vs employeurs, immigrations, etc...). Par sa convoitise insatiable, la banque (reine du capitalisme) devient antisociale, demeure indifférente aux valeurs fondamentales de la vie elle-même, à l'encontre même du bien être de la société. Peu importe les politiques d'austérité, (économie de l'argent dette) de sacrifices humains pour le profit : la fermeture des écoles et la suppression d'emplois ouvrent des prisons, la fermeture des hôpitaux ouvrent des pompes funèbres, la misère amplifie ainsi les vols et le risque d'une guerre civile ou d'une révolte populaire, menaçant ainsi la stabilité d'un pays). A force d'être trop centrés sur nous-mêmes, nous acceptons les choses telles qu'elles sont, restons indifférent au malheur d'autrui, car dans notre silence nous pensons agir en humains civilisés, à tel point que nous nous rendons à peine compte que nous sommes dans l'ère de l'esclavage moderne. Selon le célèbre philosophe Aristote : L'esclavage peut se justifier si les intérêts du dominateur et du dominé sont les mêmes.

En comparant les deux modes de vie, on constate que la société des fourmis est inexorablement plus évoluée que la nôtre. Cela démontre également que le pouvoir provoque des divisions au sein d'une communauté, et que les divisions sont responsables des guerres.

Tel qu'il est évoqué par les spécialistes du reportage ci-dessus de 11 min, il est fort probable que l'humanité prenne exemple sur le règne animal comme il l'a toujours fait auparavant.

LA SOCIETE HUMAINE EST ELLE LA PLUS EVOLUEE ?
Tag(s) : #société, #sociologie, #philosophie

Partager cet article

Repost 0